Appartement-a-vendre.xyz » Programmes immobiliers » Investissement locatif : nos conseils

Investissement locatif : nos conseils

Lorsque vous décidez d’investir dans l’immobilier locatif, vous faites un choix d’avenir. Vous avez ainsi l’opportunité de vous constituer un patrimoine sur le long terme tout en profitant d’avantages fiscaux non négligeables. Mais concrétiser ce projet n’est pas une mince affaire : vous devez choisir le logement, sélectionner le dispositif fiscal le plus avantageux et gérer votre bien et votre locataire au quotidien.

Comment financer un investissement locatif

Pour financer un investissement locatif, emprunter est la meilleure solution. Le crédit est en effet une solution avantageuse pour financer un bien, particulièrement dans un contexte actuel où les taux d’intérêt sont au plus bas. Les taux en vigueur sont généralement inférieurs à la rentabilité de votre placement, d’où l’avantage d’emprunter même si vous disposez des fonds nécessaires.

Nota bene : le loyer que vous allez percevoir ne couvre pas la totalité de la mensualité de crédit dans la plupart des cas. Vous devrez donc débourser une certaine somme de votre poche chaque mois : pensez à bien prendre en compte cette donnée lors de votre calcul prévisionnel et vérifiez que vous êtes en mesure de réaliser cet effort financier chaque mois sans vous mettre dans une situation délicate.

Pour emprunter et acheter votre bien locatif, votre capacité d’endettement sera un facteur déterminant pour l’octroi de votre crédit. L’apport personnel est un plus pour avoir un effet de levier sur l’obtention du prêt mais il n’est pas nécessaire, et surtout : inutile de prévoir plus de 10% de la valeur du bien. Si vous avez de l’épargne, autant placer vos fonds sur d’autres supports et financer le bien par un crédit.

Comment choisir le meilleur bien ?

Pour la réussite de votre investissement locatif, il est important de sélectionner un bien qui sera attractif et facile à louer. Suivez nos différents conseils pour trouver le logement qui vous offrira une rentabilité maximum.

  • L’emplacement du bien : c’est le nerf de la guerre et le premier critère important. Une adresse de qualité permet de réduire les risques locatifs, vous devez vous assurer que l’immobilier local soit dynamique et que la zone ne regorge pas de logements vacants inexpliqués.
  • La surface du bien : ce point sera déterminant pour la durée de location moyenne. Les petites surfaces comme les studios ont un fort turnover, par exemple, et nécessitent une plus grande gestion.
  • Le loyer : vérifiez les loyers pratiqués dans le secteur pour déterminer un loyer juste et cohérent. Attention, si vous achetez en loi Pinel, les loyers sont soumis à un plafonnement.
  • Le rendement net : il doit être supérieur au taux de votre crédit immobilier.