Appartement-a-vendre.xyz » Pinel » Loi Pinel à Rennes : où faut-il investir ?

Loi Pinel à Rennes : où faut-il investir ?

Bien que les prix du centre-ville soient encore élevés, les ventes de Rennes ont encore augmenté. Cependant, la baisse des prix de l’immobilier dans les banlieues et les villes environnantes a fourni des opportunités d’investissement intéressantes.

Zoom sur la ville de Rennes

Capitale de la région Bretagne et du département de l’Ille-et-Vilaine, le marché immobilier rennais est en voie de reprise. La métropole du nord-ouest a vu ses prix immobiliers baisser en périphérie – surtout dans les quartiers sud de la ville – tout en restant résolument élevé en centre-ville. Cela est, particulièrement, vrai pour les nouveaux appartements avec ascenseurs, garages et autres équipements attrayants.

La deuxième ville de Bretagne (derrière son éternelle rivale, Nantes) a travaillé dur ces derniers temps pour accroître son attrait. Avec 210 000 habitants et 11 000 entreprises – comme le géant de la boulangerie Le Duff et le développeur de jeux vidéo Ubisoft – la capitale bretonne est l’un des pôles d’innovation numérique de France. En effet, elle dispose du premier parc scientifique européen dédié aux nouvelles technologies, Rennes Atalante.

Par ailleurs, la LGV – Ligne Grande Vitesse, ou ligne à grande vitesse – attendue en 2016, rendra le futur quartier d’affaires Euro-Rennes accessible depuis Paris en moins d’une heure et demie. Une deuxième ligne de métro devrait être achevée en 2019, mais ce facteur n’a pas encore eu d’impact sur les ventes immobilières dans les quartiers desservis par les nouveaux arrêts.

La loi Pinel à Rennes

La loi Pinel à Rennes

Bien que le secteur du logement neuf souffre depuis 18 mois, la loi Pinel – avec des dispositions fiscales préférentielles sur les biens loués – semble attirer lentement les investisseurs, mais elle n’est actuellement que dans les zones périphériques. Pour en savoir plus sur la loi Pinel à Rennes, vous pouvez visiter invest-immo-rennes.com

Les ventes dans ce secteur sont toujours en baisse, et la surface moyenne achetée est passée de 450 mètres carrés il y a quelques années à 350 mètres carrés aujourd’hui.

Les professionnels disent que le coût élevé de la nouvelle construction fait de la rénovation une meilleure option pour les acheteurs. Cela est particulièrement vrai dans les zones rurales éloignées des villes ou des zones côtières.

Où investir à Rennes ?

Rennes se classe toujours parmi les villes les plus chères de France, avec des prix au mètre carré encore élevés, à 2500 euros pour les appartements et 3100 euros pour les maisons. Dans l’est de la ville, les maisons de qualité avec terrain se vendent pour plus de 500 000 €, mais dans la banlieue nord, les grands appartements restent abordables et moins chers.

L’écart se creuse à travers la région. À Callac (la ville la moins chère de Bretagne), le prix moyen des maisons est de 50 000 euros, tandis que La Trinité-sur-Mer, la ville la plus chère de la région, est de 433 000 euros.

Autrefois petit village gaulois nommé Condate, Rennes est aujourd’hui la dixième métropole la plus peuplée de France ainsi qu’une grande ville universitaire (avec plus de 63 000 étudiants en 2013)

Au cours des 20 dernières années, la ville a été le théâtre de multiples projets de développement urbain, des éco-quartiers à la reconversion des anciennes casernes. A ce jour, Rennes compte pas moins de 34 zones en rénovation.