Appartement-a-vendre.xyz » Immobilier » Comment renégocier son prêt immobilier : quelles sont les options ?

Comment renégocier son prêt immobilier : quelles sont les options ?

Depuis l’été 2016, les taux des prêts immobiliers se sont effondrés et ceux qui ont contracté un crédit immobilier avant cette dégringolade tiennent à profiter, eux aussi, de ces taux avantageux.Investir en immo

Quel est l’intérêt d’une renégociation de crédit immobilier et quand faut-il le faire ?

A l’heure actuelle, les taux de crédit immobilier sont particulièrement bas, mais si on revient 6 ou 7 ans en arrière, ces taux tournaient autour des 4 ou 5%. L’écart entre les taux actuels et les taux pratiqués il y a quelques années pourrait se traduire par d’importantes économies sur les mensualités. La renégociation de crédit peut également intervenir pour écourter la durée de son crédit, tout en maintenant les mêmes mensualités.

Le moment opportun pour penser à renégocier son crédit dépend des paramètres suivants :

  • Un écart important existe entre le taux du marché et votre taux : pour que la renégociation de votre crédit soit une bonne affaire, cet écart doit être d’au moins 1 point. Toutefois, pour des sommes empruntées élevées et des durées de prêt importantes, une différence de 0.7 point suffit à rentabiliser la renégociation.
  • Vous êtes dans la première moitié de votre crédit immobilier : au début de votre crédit immobilier, les mensualités comprennent essentiellement les intérêts tandis que vers la fin, la portion du capital s’accroît. S’y prendre dans la première partie, ou encore mieux, dans le premier tiers de son crédit immobilier est donc fortement conseillé.
  • Le capital restant dû est compris entre 50000 et 70000 euros.

Quels sont les moyens de renégocier son crédit immobilier ?Investissement immbilier

  • Renégociation avec son banquier : vous pouvez vous adresser directement à votre banquier pour savoir s’il est d’accord pour revoir les conditions de crédit et de quelle façon. Renseignez-vous notamment sur les frais de dossier appliqués ou sur une possible exemption de ces frais. Les frais de dossier peuvent être fixes ou représenter 1% du capital restant dû. Il est également possible que cette option s’accompagne de pénalités de remboursement.
  • Rachat de son crédit immobilier par une autre banque : si votre banquier refuse de vous accorder une renégociation, il convient de contacter des établissements financiers concurrents. Vous pouvez aussi passer par un courtier en crédit immobilier, car ce type de produit n’a aucun secret pour lui et il est à même de vous aider à prendre la meilleure décision. Dans ce cas, il faut prendre en compte les différents frais qui accompagnent cette démarche, comme les indemnités du remboursement anticipé que vous devrez régler à votre ancien banquier, ainsi que les frais de votre assurance emprunteur. Il faudra aussi ajouter ces frais les frais de courtage qui dépendent de plusieurs paramètres. Certains courtiers se rémunèrent par des commissions prises auprès des banques si vous passez par leur site internet tandis qu’en agence, ils pratiquent des tarifs qui peuvent aller jusqu’à 1000 euros.