Appartement-a-vendre.xyz » Immobilier » Calcul frais de notaire : comment faire ?

Calcul frais de notaire : comment faire ?

Le secteur immobilier constitue l'un des foyers économiques les plus florissants en France, et ce n'est pas pour rien si des investisseurs de tous bords se ruent dessus. C'est un domaine qui garantit à ses possesseurs une stabilité économique ainsi qu'une rentabilité constante et relativement rapide. Toutefois, afin de réussir dans ce projet, il convient d'en maîtriser les rouages.

Maîtriser les mécanismes de l'immobilier n'est pas uniquement indispensable pour les investisseurs, mais aussi pour les particuliers qui effectuent des achats et des ventes. Par exemple, toute transaction immobilière faite dans le cadre de la justice induit automatiquement le paiement de certains frais, parmi lesquels se trouvent les frais de notairedont doit s'acquitter l'acheteur. 

Les frais de notaire sont pour ainsi dire assez méconnus, et c'est ce dont nous parlerons au sein de et article.

Que constituent les frais de notaire ?

Nous disons que les frais de notaire sont assez méconnus du grand public car en réalité la plupart en possèdent une idée qui est fausse, ou en tout cas pas entièrement correcte. 

On a tendance à s'imaginer que les frais de notaire sont entièrement dédiés à ce dernier et sont encaissés par lui, ce qui est loin d'être le cas. En effet, même s'il est vrai que ces frais sont reversés dans leur intégralité au notaire, il n'en demeure pas moins que ce dernier n'en encaisse qu'une petite partie, et reverse le reste à l'état sous forme d'impôts et de taxes. En réalité, le notaire de perçoit une portion qui n'est estimée qu'entre 17 et 20% de la somme des frais de notaire, tandis que tout le reste, soit entre 77 et 80%, revient à l'état. frais notaire

Les frais de notaire sont prélevés en tant que pourcentage sur la totalité du montant de la transaction du bien immobilier dont il est question. Ce pourcentage va varier selon qu'il s'agisse d'un immobilier neuf ou ancien. 

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est la différence entre le neuf et l'ancien dans le domaine de l'immobilier, en voici une explication : est considéré comme neuf tout immeuble dont la construction est en cours ou est finalisée depuis moins de 5 ans. Si le bien immobilier est achevé depuis une période supérieure à 5 ans, on dit qu'il est ancien. Les frais de notaire s'élèvent à 2 à 3% du montant total s'il s'agit d'un immobilier neuf, et 8 à 9% pour l'immobilier ancien. Toutefois, d'autres facteurs entrent en compte.

Comment calculer les frais de notaire ?

De nos jours, inutile de se noyer dans les calculs pour obtenir le montant de vos frais de notaire, car vous pouvez réaliser cette tâche en vous servant de ce que l'on appelle un calculateur de frais de notaire, que vous pouvez trouver sur plusieurs sites internet. Vous n'avez qu'à entrer un certain nombre d'informations pour obtenir immédiatement le résultat, en l'occurrence les suivantes : 

  • Le montant total de la transaction immobilière ;
  • Le département dans lequel se trouve le bien immobilier en question ;
  • Le type de bien immobilier dont il s'agit (neuf ou ancien) ;
  • Dire si l'achat a été réalisé par emprunt ou non, et si oui, préciser la nature de ce dernier, c'est à dire avec ou sans garantie hypothécaire.